Le Blog de Gégé

01/09/2020
BlogRandonnée en live

Menton/Bari/Menton – Prologue

Bonjour à tous,

Certains d’entre vous sont déjà informés de notre projet (Michel Mevel et moi) : Début septembre, nous débuterons cette randonnée qui doit nous conduire jusque dans les Pouilles, presque à l’extrémité de la botte italienne.

Prévue initialement en mai pour profiter de la légendaire beauté de la Toscane au printemps, ces eurodiagonales ont du être reportées en septembre du fait de la pandémie.

Comme l’an passé, lors de la virée écossaise, nous allons tenter un doublé.  Après avoir atteint la ville éternelle et Monte Cassino rejoint l’Adriatique à Bari, nous prévoyons de remonter vers Menton. Nous cheminerons au travers des Appenins, puis nous longerons le golfe de Gênes, après un bref passage à Pise et Sienne et au site de Cinqueterre. Au final si ce projet aboutit, notre escapade italienne nous vaudra de parcourir environ 2350 km et de gravir presque 27000 m.

Présenté ainsi, ce projet ne semble être qu’une obsession de plus de « kilométrophages »  bien décidés à se faire mal.

Mais notre but est autre : avaler des kilomètres pour le seul plaisir d’en cumuler le maximum n’a guère de sens à nos yeux. En revanche, rouler en Italie, terre que mes ancêtres ont du quitter et où  ils n’ont pas pu revenir, découvrir un peu mieux ce pays que ma grand-mère me racontait parfois alors que j’étais enfant, essayer de le sentir à la force du jarret, voilà des raisons autrement plus belles d’aller retrouver un peu de mes racines familiales. Quant à Michel, le Bourbonnais « pur sucre » du duo, son attirance pour l’Italie n’est pas moindre que la mienne, puisque pour lui, ce sera une répétition d’une même randonnée tentée et réussie réussie dix ans plus tôt : une sorte de retour vers ses jeunes années.

Alors si vous pensez que cette virée au pays des « tifosis » peut vous intéresser, n’hésitez pas à consulter le site « gegediagonaliste » à intervalles plus ou moins régulier pour lire des publications relatives à ce voyage. Agrémentés par quelques photos, je tenterai par des articles de périodicité incertaine d’évoquer notre périple, de vous faire ressentir nos états d’âme et vous faire vivre par procuration aussi bien les moments enchanteurs que ceux où la lassitude finit par nous gagner.

L’idée n’est pas de relater des exploits, car il n’y en aura pas, mais de vous faire partager cette petite aventure en essayant de vous convaincre qu’elle est à la portée de beaucoup de cyclos. Nous savons que certains parmi eux, dont la condition physique permettrait de se lancer dans ces voyages au long cours, pensent à tort qu’ils sont réservés à quelques fêlés ou à des champions.

Or même si parfois on peut considérer à raison que nous formons un duo de joyeux hurluberlus un peu obstinés, nous pouvons, sans fausse modestie, vous assurer que nous ne sommes que des cyclos ordinaires, simplement décidés à pousser un peu plus loin pour vivre cette  passion du cyclotourisme.

Quant à  vouloir nous ranger dans la catégorie des champions, sachez simplement que nous totalisons 140 ans à nous deux, et que nous pesons ensemble au départ un quintal trois quarts.

Donc vous l’avez compris, nous n’avons décidément pas un profil de champions même si nous ne désespérons pas d’en avoir un jour la silhouette…

Alors si l’envie de nous suivre vous prend, n’hésitez pas à visiter régulièrement le site, ou à vous abonner afin de partager avec nous cette escapade au pays de la mozzarella et de Michel Ange.

Histoire de patienter, car nous partirons de Menton mercredi 2 septembre, voici un petit problème à résoudre :

Si je vous dis que 8 années nous séparent et que le cadet pèse 8 kg de plus que l’aîné, quels sont l’âge et le poids respectifs de Michel et de Gégé ?

Le premier qui trouvera la bonne réponse gagnera un « ristretto » à consommer à Bari dans un bar de son choix avant le 08 septembre (afin que nous puissions régler le montant de cette royale récompense avant notre retour).

Nous espérons vous retrouver bientôt sur le blog…



4 réflexions au sujet de « Menton/Bari/Menton – Prologue »

  1. Bravo Gégé ainsi qu’à ton compagnon d’escapade. C’est sympa de lire de nouveau ta prose après plusieurs années. J’espère que ton périple t’emmènera du côté de Berbenno, terre de tes ancêtres… et des miens. Bon courage et profitez bien !!!

  2. Bonjour les diagonalistes. Bravo pour les exploits, même si votre modestie ne les qualifie pas comme tels. A défaut de faire travailler nos petites jambes, nous avons tenté de mettre nos neurones en ébullition. Nous avons trouvé 66 ans et 91.5 kgs pour Gégé et 74 ans et 83.5 kgs pour Michel. Il faudra nous dire très vite si nous avons gagné afin que nous enfourchions nos bicyclettes pour aller prendre le petit café à Bari et revenions à Tours avant le mardi 8.

    1. Et c’est gagné ! Je réponds de la part de Gégé que j’ai eu au bout du fil il y a quelques minutes. Il était en pause pour déguster un panini et n’avait pas le temps de vous répondre (et c’est peu pratique sur le téléphone) mais il m’a demandé de vous féliciter pour cette bonne réponse et de vous dire qu’il vous attend de pied ferme à Bari !
      Puisqu’on est dans les calculs, sachez que si vous partez maintenant (14h le 5/09) à bicyclette et voulez être de retour à Tours le lundi 7 à 23h59 il vous suffira d’emprunter l’autoroute et d’assurer une cadence de pédalage vous permettant de maintenir une moyenne de 62,84 km/h (en tenant compte d’une heure de pause à Bari quand même pour le café, c’est quand même l’objectif !). Bref, c’est jouable, mais il faut se mettre en selle maintenant 😉 !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *