Le Blog de Gégé

18/02/2020
Testé pour vous

Le Raid de l’Amitié

Bonjour à tous,

Un blog complète désormais le site que vous me faites le plaisir de visiter.

Pour l’inaugurer, je me dois de vous informer du « RAID DE L’AMITIÉ » évènement cyclotouriste qui me tient particulièrement à cœur. J’espère vous convaincre de le faire figurer à votre calendrier cyclo de cette année et peut-être même des suivantes.

Que vous soyez un cyclo curieux de tenter l’expérience de la longue distance ou un vieux briscard accroché aux pédales habitué à sillonner la France et peut être même l’Europe en tous sens, je suis certain que vous aurez plaisir à participer au « RAID DE L’AMITIÉ ».

 

Rendez-vous sur un site exceptionnel !

Chaque début d’été, au plus près du solstice, cette randonnée initiée par l’un des plus anciens clubs français, l’Union Cyclotouriste de Touraine, aboutit aux confins de la Touraine et de l’Anjou à Candes Saint Martin (37).

Le village de Candes-Saint-Martin (37)

Si vous vous laissez tenter par l’aventure, lorsque vous arriverez à Candes au terme de votre randonnée, vous découvrirez la collégiale flanquée de tourelles crénelées dominant les maisons de tuffeau couvertes d’ardoises en bordure du fleuve royal. En vous délectant de ce paysage unique, vous percevrez d’un coup toute de la douceur de vivre du jardin de la France.

À lui seul, ce village remarquable, situé à la confluence de la Loire et de la Vienne mérite qu’on enfourche sa monture !

 

La confluence de la Loire et de la Vienne à Candes-Saint-Martin

Le « RAID DE L’AMITIÉ » est concomitant avec le traditionnel meeting de Candes Saint Martin, car c’est ainsi qu’on parlait de cette rencontre dans les années 30. « Meeting » ça sonnait moderne !

Depuis 1931 des générations de cyclotouristes s’y retrouvent au pied d’un ancien moulin, dans une prairie d’où l’on découvre un magnifique panorama sur le val ligérien

 

Depuis quelques années, la FFCT a classifié cette rencontre de « Concentration nationale du Souvenir ».

Cette année 2020 marquera pour l’Union Cyclotouriste de Touraine la quatre-vingt dixième année d’existence de notre club. Aussi, tous à l’U.C.T souhaitent que cet anniversaire revête un éclat particulier.  

Réussir à rassembler le plus grand nombre de cyclotouristes lors de la concentration du 21 juin 2020 serait pour tous les membres du club un premier motif de satisfaction. Mais pour que la fête soit pleinement réussie, nous aimerions pouvoir accueillir beaucoup d’équipes participant à ce fameux « RAID DE L’AMITIÉ » évoqué en préambule.

 

Participez au raid de l’Amitié…

Le concept de cette randonnée s’apparente pour beaucoup aux flèches Vélocio tant par la durée que pour la distance En revanche, elle peut être réalisée seul ou en équipe. Comme sur une flèche, les participants à ce raid convergent vers un même lieu, en l’occurrence Candes Saint Martin et arrivent généralement dans la matinée du Dimanche, après avoir roulé 24 heures seul ou en équipe sur un itinéraire de leur choix en ayant parcouru un minimum de 350 km.

Pour qui veut s’essayer à la longue distance, le « RAID DE L’AMITIÉ » est particulièrement propice à une première expérience : à cette période de l’année la météo est généralement agréable, les nuits sont très courtes et rouler de nuit avec des équipiers choisis est rassurant.

S’il est permis aux plus aguerris de corser la difficulté en allant chercher quelques bosses et rampes bien relevées du côté des Alpes mancelles ou des Mauges, les néophytes histoire de préserver leurs jambes pourront se contenter des ondulations modestes du relief angevin, poitevin, berrichon, francilien, vendéen ou nantais…

Enfin lorsque vous serez arrivés à destination, si les jambes vous démangent encore, sachez que dans un rayon d’une vingtaine de kilomètres, vous aurez le choix entre le château de la Belle au bois dormant à Rigny-Ussé, la cité médiévale de Chinon, lieu de l’entrevue entre Charles VII et Jeanne d’Arc, le magnifique château de Montsorreau où fut détenu l’émir Abdel Kader, la visite de La Devinière où naquit Rabelais, le château de Saumur, l’abbaye de Fontevrault ou l’étonnant village troglodytique de Turquant.

Et si vous avez encore de la place dans vos sacoches, vous pourrez ramener en souvenir quelques bouteilles de Saumur, de Champigny, de Bourgueil ou de Chinon qui vous rappelleront le moment venu votre passage en Rabelaisie

Alors, n’hésitez plus, inscrivez-vous pour participer au « Raid de l’Amitié » où j’espère avoir le plaisir de vous retrouver.

Vous trouverez les modalités de participation sur le site de l’U.C.T et si toutefois vous souhaitez d’autres informations, je me ferai un plaisir de vous renseigner.

Enfin dernier détail pratique, pour ceux qui ne seront pas tentés par un retour au bercail à vélo, la gare SNCF de Saumur bien reliée au grandes lignes est distante de seulement 15 km du site de Candes-Saint-Martin.

 



Une réflexion au sujet de « Le Raid de l’Amitié »

  1. Bonsoir autre possibilité sympathique: le camping de Candes (ma petite famille en profitant pour rendre visite à une amie pendant mon raid) d’où j’étais parti sur un parcours de JPM avec pause à mon domicile et retour par le château de Rigny que je dois toujours aller visiter!
    je confirme que c’est une bonne expérience pour se connaitre, étant cyclotouriste de cylindrée très moyenne sur une randonneuse lourde les 350kms s’étaient avalés facilement, la cote pour monter au belvédère monte quand même un peu
    bref je recommande même en solitaire.
    alain
    Ps: bravo Gérard pour ce site pleins de conseils et d’anecdotes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *